Description du projet

Garra Di Sanléo, après une formation classique travaille la terre, la pierre, le bronze…. incorporant différents objets de récupération, tissu, ruban, cordelette …

Après une introspection avec ses « BLANCHE » et s’être inspirée du livre de D.Goupil, « lettre à Anna » pour donner vie à « SAMUEL » survivant de la shoah; elle abandonne la figuration pour travailler sur la forme, le symbolisme et donner sa vision de la « Condition Féminine » du XXI ème siècle, avec des œuvres tout
autant originales que personnelles.

La sculpture n’est pas une affaire de matériaux mais d’émotions.

Voilées, Battues,Violées, Excisées
Prostituées, Répudiées, Assassinées, l’infibulation……..
Destins tragiques de celles que la Morale Universelle Dominante condamne au silence, sous la chape de plomb :
-De la burka,
-Du mariage forcé,
-Des guerres et des religions.

Et si toutes ces femmes-là servaient à en voiler d ‘autres ??
Femmes au quotidien, mères divorcées, Sans revenu , sans emploi …..

Oubliées de la justice, Femmes harcelées, Âmes invisibles, inaudibles, condamnées à subir
un autre Type d’oppression.

Violence sociale que nos modernes chevaliers ont intérêt à passer sous silence.

Femmes passées sous silence peuvent servir à cacher la misère.